TOUT SUR LA LUMIERE BLEUE

/ / Blog

Ces dernières années le temps moyen passé sur les écrans à fortement augmenté. Certaines personnes y passent plus de 7heures par jour. La lumière qui émane des écrans est nocive pour la peau mais pas seulement : il est prouvé qu’elle a un impact négatif sur le sommeil et la fatigue oculaire.
Ainsi, porter des lunettes pour les écrans est une excellente alternative afin de protéger ses yeux.

Cette solution est bénéfique mais que faut-il savoir sur la lumière bleue des écrans ? 

LA LUMIÈRE BLEUE, CE QU’IL FAUT SAVOIR

La lumière bleue est présente dans le spectre solaire. Il s’agit d’une fine “tranche” du spectre lumineux. Néanmoins avec l’avènement des écrans, des réseaux sociaux et d’activités de bureaux, la lumière bleue est partout dans notre quotidien. Elle est problématique lorsqu’elle n’est pas naturelle. Le spectre de la lumière bleue s’étend entre 380 nm et 500 nm. Entre 380 à 450 nm, ceci est néfaste pour la santé si l’on s’expose régulièrement. D’ailleurs, depuis plusieurs années, les médecins tirent la sonnette d’alarme à ce sujet. 

Il existe en réalité 2 fréquences de lumière bleue : Bleu violet et bleu-turquoise.

La “lumière bleue” est en fait “bleu-violet”, et se situe entre les rayons ultraviolets et la lumière bleu-turquoise. Moins intense que la lumière bleu-violet émise par la plupart des écrans, la lumière bleu-turquoise est essentielle à la santé. Elle aide notamment à réguler le cycle circadien soit les cycles naturels d’éveil et sommeil. En revanche, la lumière bleu-violet endommager les yeux à long terme et augmente la fatigue visuelle liée à l’utilisation prolongée d’appareils numériques. Elle est concentrée au début du spectre visible et émet la plus haute énergie visible. Cette longueur d’onde spéciale a un double effet. Elle maintient notre attention en éveil, mais aussi pénètre profondément dans la rétine et fatigue l’œil.

LES RISQUES DE LA LUMIERE BLEUE

La lumière bleue va accélérer le vieillissement de la rétine et  elle est un des facteurs de risque de la DMLA (la dégénérescence maculaire liée à l’âge) mais aussi des facteurs génétiques et environnementaux comme le tabac et l’alimentation. Plusieurs études épidémiologiques ont suivi des milliers de patients pendant plusieurs années et ont montré une corrélation significative entre l’exposition cumulée à la lumière bleue solaire, que nous recevons tout au long de notre vie.

 Si la DMLA a plusieurs facteurs de risque, l’exposition à la lumière est un facteur sur lequel on peut agir sur la base du principe de précaution, en réduisant la quantité de lumière potentiellement nocive à laquelle nos yeux sont exposés, notamment grâce à des verres de lunettes, non invasifs.

LES AVANTAGES DES LUNETTES ANTI-LUMIERE BLEUE

La bonne nouvelle, c’est que lunettes anti-lumière bleue sont efficaces pour empêcher ces effets négatifs. Elles filtrent cette lumière et aident à restaurer un sommeil de qualité ainsi qu’un rythme corporel plus naturel. Elles ont également le mérite de ne pas assombrir la vision, elles absorberont la lumière bleue tandis que les autres, d’une longueur d’onde plus longue, parviendront jusqu’à vos yeux. L’avantages des lunettes anti-lumière bleue c’est que vous pouvez les emporter partout avec vous, pratique si vous êtes en déplacement ou si vous consultez de nombreux appareils numériques. Vous serez toujours protégés. De plus, les lumières anti-bleue n’impose pas des verres avec corrections, ce qui réduit considérablement le coût de la paire de lunettes. Toute personne peut alors se procurer des verres anti-lumières bleue. Les verres vont permettent de diminuer la lumières bleue entre 20 à 40%, mais en laissant paraitre la lumière turquoise, qui est la lumière bonne pour la santé. Cela va vous permettre de réduire maux de tête, sommeil, manques de concentration…

POURQUOI PORTER DES LUNETTES ANTI-LUMIERE BLEUE ?

La lumière bleue issue majoritairement des écrans a un impact négatif majeur sur le rythme naturel du corps et notamment sur le sommeil. Heureusement il existe des lunettes spécialement conçues pour filtrer cette lumière et se prémunir de ses effets négatifs.  Aujourd’hui, dans un monde où les écrans sont omniprésents, il est important de s’en occuper, afin de mieux réguler notre exposition et la façon dont nous nous y soumettons.

La lumière bleu provient principalement des écrans, mais pas que. Notre environnement lumineux en fournit aussi, comme certaines de nos ampoules à économie d’énergie que l’on retrouve autant à la maison que dans les espaces public.

Dès lors que nous sommes exposés à la lumière bleue, nous clignons peu (ou moins) des yeux. De ce fait, nous activons malgré nous la sécheresse oculaire. Une fatigue apparait, les yeux perdent en tonicité. Nous envoyons de mauvais récepteurs au cerveau. De ce fait, des migraines peuvent apparaître, ou des troubles du sommeil. La lumière bleue dérègle notre système. Les effets secondaires sur l’organisme existent et perdurent si on ne fait rien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.